Le blog de l'Aumonerie des Gymnases Auguste Piccard et du Bugnon

Une présentation des activités de l'Aumônerie des gymnases

Introduction au phénomène du diable – cours 1

Introduction

Faire un cours sur le diable ? C’est :

  • visiter son imaginaire
  • s’interroger sur les peurs des hommes et des femmes sur leur vie
  • voir que l’homme appréhende toujours le lendemain.

Un voyage intéressant, mais pas facile à faire car les craintes des autres sont aussi les nôtres !

Présence du phénomène du diable dans notre monde

Le Diable est très présent dans l’espace public et entre autre sur la toile et chacun le voit où il veut !

  • Pour certains en occident, c’est l’Islam et ses représentants les plus virulents
  • Pour d’autres en orient, c’est l’occident et les Etats-Unis
  • Pour d’autre encore ce pourra être l’égocentrisme et bien d’autres « maux »

Bref, on risque tous d’être le diable de quelqu’un… Voir les textes pris sur le net : Propos pris sur le net

Le phénomène du diable et de ces noms

On doit donc « raison garder ». Les phénomènes du diable dépendent de la culture à partir de laquelle on se trouve. Pour en savoir plus, voyons un des nom les plus connus, Lucifer. Le terme vient du latin lux, lucis : lumière, et ferre : porter. Lucifer (latin) et Phosphoros (grec). Ce sont deux épithètes données à la planète Vénus dans l’Antiquité. Les anciens la remarquait apparaître de peu avant le lever du soleil (ce que l’astronomie explique du fait qu’elle soit plus petite que la terre et sur une orbite plus proche). Un texte de l’Enéide de Virgile décrit Vénus-Lucifer (porteur de lumière) comme porteur de l’aurore au lendemain de la chute de Troie : « Déjà sur les crêtes du haut Ida se levait Lucifer, amenant le jour avec lui ; les Danaens tenaient assiégées les portes de la ville, et aucun espoir de secours ne restait. »

Notons qu’au Ier siècle de notre ère, nous n’avons pas de jugement négatifs ; Jésus-Christ, lui-même était qualifié de « Christus verus Lucifer » signifiant : « Christ véritable porteur de lumière ». S’il est « véritable » porteur de lumière, c’est que d’autres ne le sont pas ou ne le sont plus. Ce qualificatif de « véritable » vient rappeler au gens qu’il fut un temps où un homme chut !

Qui ? Le roi de Babylone qui s’était rendu coupable de la déportation du peuple d’Israël et qui a mal finit. Esaïe, le prophète écrit un chant à ce sujet : « Te voilà tombé du ciel, Astre brillant, fils de l’aurore! Tu es abattu à terre, Toi, le vainqueur des nations ! » (Esaïe 14,12) Avec ce souvenir de la chute du roi de Babylone et le rapprochement qu’on a fait avec Prométhée, personnage qui apporte à l’humanité la lumière, mais celle qui dévore les humains, Lucifer en est venu à qualifier un autre phénomène important touchant de près au diable, la chute.

 La chute des anges

Le thème de la chute essaye d’expliquer aux hommes l’origine du Mal. Dès le 3ème siècle avant Jésus-Christ, les hommes qui étudient les textes religieux expliquent que le mal provient d’une révolte contre Dieu menée par des anges avec à leur tête Azaël. C’est la chute des Anges rapporté par un livre à succès de l’époque, le livre d’Hénoch : « Dieu dit à Raphaël : Enchaine Azazel par les pieds et par les mains, jette-le dans les ténèbres (…). Mets sur lui des pierres rugueuses, et aigües, enveloppe-le de ténèbres, et qu’il demeure là à perpétuité. Recouvre son visage, et qu’il ne voie pas la lumière. » (1 Hénoch 4,5) Et pourquoi faut-il enchaîner Azaël ? Le livre d’Hénoch poursuit : « Azazel apprit aux hommes à fabriquer des épées, des armes, des boucliers, des cuirasses. Il leur montra les métaux et la manière de les travailler, ainsi que les bracelets, les parures, (…) et les teintures. Il en résulta une grande impiété. Les hommes se débauchèrent, s’égarèrent et se perdirent dans toutes les voies. » (1 Hénoch 8,1-2)

La guerre entre le bien et le mal est déclarée mais avec l’idée que le côté positif aura le dessus, histoire de rassurer les hommes qu’il y aura une happy-end. Mais cela a-t-il toujours été le cas ?

Publicités

Navigation dans un article

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :